Payer une amende

Blanchissez votre âme en acquittant une amende volontaire (et exemplaire) pour chacun des délits d’opinion dont le tribunal de la pensée unique vous a reconnu coupable. Les récidivistes peuvent même vaquer en toute quiétude à une digression chronique en souscrivant à une amende périodique.

Les fonds récoltés seront stratégiquement attribués au financement de l’émission Masse critique pour transformer celle-ci en opposition contrôlée !

Table des contraventions

Amende suggérée

Avoir pensé par soi-même
Remarque : penser pas soi-même ne constitue un délit que si la pensée résultante diffère de la pensée officiellement prescrite.

3$

Avoir émis une opinion contraire à la doxa
Émettre une opinion contraire à la doxa pourrait compromettre sérieusement la stabilité de l’ordre social, notamment en contaminant d’autres individus. Pour cette raison, il est approprié de décourager ce type de comportement par une amende significative.

5$

Avoir douté du consensus établi
L’individu ayant l’exhubérance de douter de ce qui paraît être une évidence pour tout le monde devra se rééduquer vigoureusement à grands coups de dix piastres d’amende.

10$

Avoir formulé un argument mettant en doute une vérité officielle
Le contrevenant qui pousse le blasphème jusqu’à donner un argument rationnel contredisant le bien-fondé d’une directive officielle contribue à éroder l’autorité de l’État, et met par conséquent l’ordre social en danger.

15$

Avoir posé une question embarrassante
Toute question qui n’a pas reçu l’approbation préalable du conseil de presse après être passée par un processus de révision rigoureux est strictement interdite.

20$

Avoir diffusé du matériel subversif et/ou critique
Diffuser à escient du matériel remettant en question l’ordre établi ne pouvant qu’engendrer désordre et panique (et mener, par ricochet, au génocide), un tel comportement doit être assimilé à de la propagande haineuse et être durement réprimé.

35$